Quel avenir pour la Grèce ?


Quel avenir pour la Grèce ?
Quel avenir pour la Grèce ?

La Constitution de la Grèce a été instaurée le 11 juin 1975, faisant de ce pays un natif des Gémeaux. On connaît les qualités du signe : charme, humour, légèreté, culture, goût pour l’art, le dessin, la musique, la sculpture. Et bien sûr l’ambiguïté : 61% du pays dit « non » au referendum sur l’Europe, mais finalement ce sera « oui ». Ce « oui » provoque d’ailleurs une tempête à l’intérieur du pays. La Grèce a dans l’Antiquité posé les fondements de la démocratie (un mot grec !),  de la philosophie (un mot grec !), de la théologie, de la rhétorique, etc. Et même de l’astrologie, avec Ptolémée (90-168) ! Aujourd’hui, cependant elle a tout du mauvais élève de l’Europe, ayant acquis son droit d’entrée en présentant de faux bilans, et se révélant, de plan d’aide en plan d’aide, incapable de redresser la barre. Dans son thème, on trouve l’indice de ces dysfonctionnements. Avec une double opposition Jupiter-Uranus, et Soleil-Neptune, l’état a posé les bases de la grande fraude. Pendant des années, abuser des fonds publics – et  européens- a semblé excitant – et même très amusant- aux yeux de nombreux Grecs. Pourquoi régler ses impôts, lorsqu’il est si facile de trouver un arrangement ? Dans certaines provinces, l’Etat a réglé des pensions « handicapés » à des personnes qui se portaient comme un charme. En toute impunité. Astrologiquement, la Grèce a donc tout de l’adolescent immature, peinant à assimiler les règles de conduite d’un état adulte, et s’efforçant d’échapper aux dures réalités pour jouir en toute tranquillité de vacances éternelles. Ce sont les valeurs négatives de Neptune, opposé au Soleil et à Mercure : laxisme, aveuglement, prodigalité. Quant à l’opposition Jupiter-Uranus, réactivée depuis trois ans, elle inspire les comportements illégaux, les provocations et la révolte.
Il n’est pas écrit que la Grèce demeure dans la zone euro pour toujours. Elle pourrait en sortir d’ici 2018, fin du transit d’Uranus en Bélier, et ne la réintégrer que vers 2021, lorsque Pluton, autre pilier de la crise, aura gagné le signe du Verseau et allégé le climat. En tout cas, de sommet extraordinaire en sommet extraordinaire, la patience européenne pourrait se lasser. Nous avons vécu un 14 juillet 2015 sous le signe d’une Grèce Européenne, de haute lutte : cela ne garantit pas que nous soyons à l’abri d’un Grexit d’ici l’automne. Et au-delà, d’ici 2018 : comme on le voit, la route est longue et les revirements encore possibles. « La chute n’est pas un échec », disait Socrate, le père de la philosophie occidentale. « L’échec c’est de rester là où l’on est tombé ».
Source photographique : feelgraphix

Derniers Articles


Le tarot érotique est de retour!
Le tarot érotique est de retour sur Cafe Astral!...


Intuition : affûtez vos antennes !
Rien de plus démocratique que l’intuition. Tout le monde en est pourvu – hommes et femmes, adultes et enfants, sans...


L’AFTER-EX : COMMENT CHANGER DE PARTENAIRE EN SOUPLESSE
Au changement de saison, certains amoureux, comme des feuilles d’arbres, perdent leurs belles couleurs. Ils se détachent, et tombent en...


Dans ses gestes
Peut-on croire les promesses d’un homme au regard fuyant ? Et que dire à ce joli cœur, qui...


DECOUVREZ LE CAFE ASTRAL CET ETE !
L’été, c’est le moment des découvertes. Profitez de ces instants de liberté pour partir à la découverte de vous-même ...


Horoscopes du jour