Le Bateleur


Le Bateleur
Le Bateleur

Le Bateleur est la première carte du tarot de Marseille. Cette lame vient toutefois après "le mat" ou "le fou" la 22ème lame du jeu, les lames du tarots ayant une vue non-linéaire, circulaire. Par sa dextérité, le bateleur contrefait les miracles et répand le scepticisme.

La lettre hébraïque Aleph est associée au bateleur, parce que dans la cabale, Aleph exprime l'esprit du Dieu vivant tandis que le bateleur décide dans ces tours de ce qui va se passer à l'insu des humains et, s'il le veut, de qui va perdre ou gagner. Le bateleur est le maître du jeu. Dieu en serait-il le contrefacteur ?

Face à son établi couleur chair, le bateleur est comme un artisan de sa vie. Le potentiel est là, à lui de le fructifier. On remarque qu'il tient le baton et le denier, le monde émotionnel et physique, tel un enfant dominé encore par les instincts primaires de son corps et de ses sentiments. Sur la table sont les défis futurs : le plan affectif (coupe) et le plan intellectuel (épée) qu'il devra apprendre à maitriser pour développer son être et réaliser son destin. À noter son chapeau, qui a la forme d'une lemniscate (un huit couché), symbole d'un éternel recommencement.

Symbolisme

Un jour, on ne sait pourquoi, le zéro, le mat, le fou, sort de sa coquille de son cercle et de sa perfection pour s'incarner. Il devient le chiffre 1, l'unité, l'être premier l'apparence première de toute chose. C'est la naissance.

Cette carte représente un être encore absorbé par les apparences et les illusions. Le bateleur est la jeunesse créative, l'innocence infantile, la spontanéité, la verdeur, mais aussi le manque de profondeur et d'expérience. C'est aussi l'idée première, le surgissement avant l'œuvre, ce qui est beau en apparence mais qui doit passer par tout le cycle des tarots pour devenir « le monde » (le dernier arcane majeur). Cette lame marque le tout premier pas.

Cette lame est aussi puissance en tant que possibilité de toute unité. N'être qu'un, c'est être encore entier, ne pas avoir été divisé par la confrontation avec la réalité ; être enfant c'est encore être innocent, pas encore contaminé par les complexités de la vie adulte. C'est la promesse du futur, celle de l'idée créatrice pure, idéale, potentielle, mais non réalisé, transmuté : tout est à faire, à découvrir et à apprendre.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Bateleur de Wikipédia en français (auteurs)

Derniers Articles


Le tarot érotique est de retour!
Le tarot érotique est de retour sur Cafe Astral!...


Intuition : affûtez vos antennes !
Rien de plus démocratique que l’intuition. Tout le monde en est pourvu – hommes et femmes, adultes et enfants, sans...


L’AFTER-EX : COMMENT CHANGER DE PARTENAIRE EN SOUPLESSE
Au changement de saison, certains amoureux, comme des feuilles d’arbres, perdent leurs belles couleurs. Ils se détachent, et tombent en...


Dans ses gestes
Peut-on croire les promesses d’un homme au regard fuyant ? Et que dire à ce joli cœur, qui...


DECOUVREZ LE CAFE ASTRAL CET ETE !
L’été, c’est le moment des découvertes. Profitez de ces instants de liberté pour partir à la découverte de vous-même ...


Horoscopes du jour